Les percussions en fête avec Daniel Ardaillon

Les percussions en fête avec Daniel Ardaillon

Soumis par skunt le lun 13/05/2019 - 18:51
Les percussions en fête

Un concert exceptionnel

Ce samedi 11 mai 2019 a eu lieu au théâtre Gabriel Robinne de Montluçon un concert exceptionnel. À l'occasion de son départ à la retraite, Daniel Ardaillon, professeur de percussions au conservatoire de Montluçon depuis la création de la classe en 1979, a réuni sur scène plus d'une trentaine d'anciens et actuels élèves.
 
Les percussions en fêteEn 40 ans de carrière, Daniel Ardaillon a formé plus de 300 percussionnistes. Ceux invités à ce concert ont tous suivi au moins un troisième cycle : Simon Aliotti, Ghiles Arar, Valentin Ardaillon, Constance Bassot, Louis Brasset, Olivier Chalmet, Laurent Contamine, Dimitri Descriaud, Kilian Flyne, Soléyss Marguier, Andrea Di Maria, Louis Di Maria, Rémy Houlle, Antoine Josselin, Aurélie Kuntzmann, Julie Lamoine, Julie Luchetti, Guillaume Navel, Philippe Quach, Jérémy Ravoux, Yann Soule, Jean-Baptiste Tronche, Théo Zuang. Certains sont en voie de professionnalisation comme Achille Ardaillon. D'autres, enfin, sont devenus professionnels, comme par exemple François Desforges (timbalier solo de l'Orchestre National de France), Franck Dentresangle, Fabrice Brandon, Pascal Ravoux, Christophe Davelu et Pierre Dagois (professeurs de percussions), Fabrice Marandola (ethnomusicologue, professeur et percussionniste), Camille Rocailleux (musicien, compositeur, metteur en scène - Compagnie E.V.E.R.) ou Théophile Collier (musicien, compositeur, Studio Palace). Quel que soit leur parcours respectif, tous ont répondu présent à l'appel de leur professeur et ont distillé une prestation généreuse et dynamique.
 
Daniel Ardaillon aura aussi créé l'ensemble de percussions Percuphonies, dirigé ou à l'initiative de concerts mémorables (citons les Percussions de Strasbourg en 1996 au centre Athanor) ou des créations. Impossible de ne pas être marqué par la passion de ce professeur, même si l'on était élève d'une autre classe.
 
Des amis de longue date et proches étaient à ses côtés, comme André Bonnici (trompettes), Barbara Ardaillon (chant et violon) et Mouss Zouheyri (professeur de théâtre). Sur scène également, les magnifiques instruments Bergerault, avec la présence dans la salle d'Antoine Fergeau, petit-fils d'Albert Bergerault.
 
Daniel Ardaillon et ses musiciensÀ l'issue de trois heures d'un programme riche de pièces variées (1er mouvement du concerto de Salzedo, L'âme du groove de Dentresangle, Clapping music de Reich ou Varions de Dagois...), d'improvisations et autres surprises, Daniel Ardaillon a conclu cette soirée chargée d'émotions par ces mots : "Il est facile d'être considéré comme un bon professeur quand on a de bons élèves". Certes, mais il est beaucoup moins facile de transmettre avec autant de brio sa passion et de former des générations de percussionnistes avec un engagement et une énergie qui feront date.
 
Bravo et merci Daniel pour toutes ces années de plaisir et d'excellence musicale !
 
PS: J'ai fait de mon mieux pour citer tous les artistes de ce concert. Je reste à leur écoute pour toute correction ou ajout les concernant.
--
Références et liens
Étiquettes

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.